St. Mary's House & Gardens

home page
about us
the house
the gardens
weddings
news
functions
concerts & events
visit us
publications
school trips
Friends
charitable trust
downloads
contact us
links

Hollyhocks st St. Mary's House & Gardens, Bramber

Français

St. Mary’s est l’une des plus anciennes et des plus belles demeures de ce type en Grande Bretagne. Ses fondations remontent au XIIe siècle, au temps où une partie de la terre de Bramber fut octroyée aux Templiers. La maison actuelle fut remaniée en 1470 par William of Waynflete, evêque de Winchester et fondateur du college de la Madeleine à Oxford.

Lorsque les monastères furent supprimés sous Henri VIII, la demeure qui depuis lors a été cataloguée comme l’édifice à colombage le plus caractéristique de la fin du XVme siècle dans le Sussex, devint la propriété des familles Gough et Calthorpe pendant trois siècles, au cours desquels on sait qu’eurent lieu la visite de la reine Elizabeth Iere et celle du roi Charles II.

En 1860, St. Mary’s fut vendue à un fermier des environs, Richard Hudson, dont les ancêtres reposent dans la cimetière de l’ancien village de Bramber. Leur descendante, Florence Carter, arrière-petite-fille du propriétaire, est venue récemment revoir l’ancienne maison familiale.

En 1896 la maison fut achetée par Algernon Bourke, fils cadet du Earl of Mayo, vice-roi des Indes. Bourke restaura et embellit la vieille demeure en y installant les magnifiques portes dites de l’Armada dans la galérie et en y ajoutant une belle et élégante salle de musique destinée à sa femme, musicienne de talent. Le duc de Cambridge compte parmi les personnages en renom qui visitèrent St. Mary’s vers la fin du siècle dernier.

En 1903, Bourke la vendit à Alfred Musgrave. Dans le Rituel de Musgrave, Sir Arthur Conan Doyle nous a peut-être donné la clef du mystère qui entoure la venue de Charles II à St. Mary’s: “Tout est devenu clair et evident, dit-il, mon cher Watson” après une visite effectuée par Mr. Sherlock Holmes.

En 1913, Musgrave revendit St. Mary’s qui passa entre les mains de plusieurs propriétaires jusqu’en 1946, date à laquelle la maison fut négociée pour être démolie. Mais Dorothy Ellis la sauva et la belle demeure vit s’ouvrir une nouvelle ère de restauration.

Après 35 ans de soins attentifs, St. Mary’s changea encore de main et devint pour une brève période un muse consacrée aux papillons. En janvier 1985, Peter Thorogood, poète et musicien, éminent spécialiste de la vie et de l’oeuvre de Thomas Hood, graveur et poète satyrique du XIXme siècle, vint completer la liste des propriétaires. Avec l’aide du Conservateur Roger Linton, il mit sur pied un programme de remise en valeur de ce lieu.

**********************

On retrouve différents moments de l’histoire de l’Angleterre au travers de l’histoire de la maison. Actuellement ce qu’il en reste est l’aile Est de l’ancienne ‘auberge monastère’ du XVme siècle. De plan carré, elle comprenait une galérie ouverte sur une cour intérieure. On peut encore admirer dans l’une des pièces, un morceau d’encadrement sculpté provenant du décor ogival de la principale porte d’entrée donnant sur rue. Un intéressant volet de fenêtre à deux battants chacun de six panneaux articulés, soutenus par des charnières de la ferronnerie d’un très beau travail, offre le seul example connu de ce type qu’on puisse anglaise d’époque. La chambre peinte avec ses boiseries décorées en trompe-l’oeil de paysages miniatures en forme d’arceaux justifierait à elle seule le déplacement. St. Mary’s est considerée comme l’un des edifices les plus caractéristiques du Sussex.

Plusieurs pieces aux murs revêtus de boiseries parmi lesquelles on compte la chambre peinte, conçue et execute pour la visite de la reine Elizabeth Iere. La chambre du roi est celle que Charles II occupa lorsqu’il s’enfuit en France en 1651. D’autres témoignages historiques retiennent l’attention, une partie d’une rare teinture murale en cuir de Cordue du XVIme siècle, une imposante et magnifique cheminée en bois sculpté, des poutres diagonales dans ‘la salle des gardes’, de très belles marquetteries de portes décorées de motifs à ruban, mobilier, tableaux et bibelots. La bibliothèque recèle à ce jour la plus grande collection privée d’ouvrages des premières editions illustrées du graveur et poète humoristique du XIXme siècle, Thomas Hood. Le salon de musique d’époque victorienne avec ses cheminées en pierre d’époque gothique, dans le jardin les amusants arbustes taillés en forme d’animaux et la mystérieuse allée recouverte de lierre, lieu de promenade des moines d’autrefois. L’apparition de fantômes légendaires n’est pas garantie! En revanche nous vous assurons un excellent moment à l’heure du thé, occasionellement agrémenté d’un accompagnement musical dans l’élégant salon de musique.

© St. Mary's House, Bramber, West Sussex  UK  BN44 3WE    tel. 01903 816205    last updated 26/11/2015